Les HUG : changer le pensement ou penser le changement 2019-06-07T10:43:02+01:00

Résumé de la conférence de Monsieur Bertrant Levrat
Directeur général Hôpitaux Universitaires de Genève 
Forum de l’Hôtel Crowne Plaza, Tribune du MCEI
Genève le 11 février 2016

Les HUG : changer le pensement ou penser le changement

A la tête du 1er hôpital universitaire de Suisse depuis juin 2013, Bertrand Levrat gère une entreprise de 10 600 collaborateurs qui regroupe 8 hôpitaux avec 40 lieux de soins et près de 1800 lits. C’est le plus grand «hôtel/restaurant» du canton de Genève, il délivre 9000 repas par jour.

Beaucoup d’investissements

Avec un budget annuel de 1,8 milliard, les HUG ont pour mission de soigner, d’enseigner et de chercher. Ils disposent d’un parc de 37 700 équipements parmi les plus modernes d’Europe. Le but principal est de faire ressortir les patients en bonne santé le plus rapidement possible. Les HUG, qui comptent 180 métiers différents et versent une masse salariale de 1,3 milliard, doivent faire face à divers défis. Pour s’adapter aux besoins d’une population en croissance et vieillissante, 600 millions ont été investi pour construire de nouveaux bâtiments et rénover les infrastructures.

Hôpital plus humains

Il s’agit d’être à la fois l’hôpital des Genevois et un centre universitaire de référence au niveau national et international. Pour cela il faut rendre l’hôpital plus humain, tant pour les patients que pour les employés. Les collaborateurs doivent être motivés et fiers de travailler pour les HUG. Certaines initiatives populaires compliquent la situation, notamment pour trouver du personnel qualifié. Ainsi il y a environ 3500 frontaliers qui travaillent aux HUG.

Pour le confort du patient, il faut accepter que ce soit le médecin qui se déplace pour offrir des prestations de pointe aux meilleurs coûts.

Il faut passer d’une logique de site organisé autour des médecins, à une logique de réseaux organisés autour des patients. Le changement doit créer une dynamique d’entreprise, mais il doit être pensé et expliqué. Il faut investir pour anticiper les besoins futurs, accroître notre compétitivité et attirer les meilleurs talents. Le problème c’est que les finances du canton de Genève ne sont pas très bonnes.

Il faut donc travailler avec des partenaires privés. C’est un changement de paradigme car les HUG doivent agir rapidement pour améliorer certains secteurs. La technologie apporte aussi de nouvelles solutions. Ainsi, le dossier médical connecté (mondossiermedical.ch) permet de regrouper toutes les informations sur un patient. Tous les médecins concernés ont ainsi accès aux paramètres de leur client. Des outils interconnectés permettent aussi de mesurer les données vitales sans réveiller le patient. Le CHUV a développé l’application gratuite pour smartphones Echo112 qui, en cas d’urgence, sur simple pression du bouton SOS, envoie votre position aux services de secours dans le monde entier. Sans oublier les progrès de la robotique qui intervient lors de certaines opérations. Mais au final, il ne faut pas omettre que «l’essentiel c’est vous».

Résumé Luigino Canal