Mot du président 2018-05-27T21:29:12+00:00

Frédéric HOHL Président MCEI Suisse

Edito 2017

40 ans. 2 x 20 ans.

Un bel âge, assurément que ces 40èmes dits rugissants.

Une forme de maturité acquise au fil de nos réunions, de nos échanges, des conférences, de nos voyages et des liens solides d’amitié créés entre les membres.

Convivialité,  échanges, succès ont rythmé ces 40 belles années.

Pourquoi cela devrait-il s’arrêter ? s’agit-il d’un tournant, quel futur pour notre club ?

Aujourd’hui la communication est partout. Le développement des technologies, internet, les réseaux sociaux, l’information continue ont fait de la communication une marchandise, un instrument de persuasion sans réplique, sans réciprocité.

Heureusement, la vraie conversation subsiste et regagne du terrain, en petit cercle, entre amis, entre professionnels, partout où la qualité d’écoute et d’attention à l’autre est gage d’un véritable échange.

Réunir, favoriser les rencontres et les échanges, tels sont les buts premiers du MCEI. Rien ne remplace une poignée de main sincère, un bon repas, de vrais moments de convivialité ou encore, le débat d’idées.

Pour entretenir et élargir son réseau, il est encore aujourd’hui essentiel de passer par l’étape de la rencontre.

Participer à des événements professionnels, des déjeuners débattant de thèmes d’intérêt général, à un voyage ou à une sortie culturelle, n’est-ce pas là une des plus agréables façons de construire, développer et entretenir son réseau ?

Rien ne vaut le contact humain pour solidifier les liens. En matière de réseau, il existe une règle d’or : s’intéresser aux autres si l’on veut que l’on s’intéresse à nous.

A l’ère du numérique, de jeunes dirigeants-es nous rejoignent, animés de bases solides de sincérité et d’authenticité sans pour autant négliger la notion de plaisir.

Du plaisir de la rencontre, d’échanges mutuellement bénéfiques.

Bienvenue à cette jeune génération d’entrepreneurs, elle est le futur du MCEI Suisse. Que le plaisir d’échanger et de partager avec celles d’hier et d’aujourd’hui vive encore longtemps, nous permettant d’affronter, tous ensemble et en pleine forme, les 50èmes hurlants !